Hystérographie ou Hystéro-salpingographie

DE QUOI S’AGIT-IL ?

C’est un examen radiologique de l’utérus et des trompes.

Etant donné que l’utérus et les trompes comme tous les organes sont radio transparents (non visibles spontanément sur une radiographie du bassin), on utilise des produits de contraste opaques aux rayons X pour les visualiser. L’utérus et les trompes deviennent donc visibles sur les radiographies (colorés en blanc).

 

POURQUOI EST-IL PRESCRIT ?

Elle permet d’évaluer principalement la perméabilité des trompes (si les trompes sont bouchées ou pas).

L’hystérographie est un complément de l’échographie qui elle étudie mal la cavité utérine et les trompes.

L’obstruction tubaire  (trompes bouchées) est une des causes d’infertilité.

Cet examen est indiqué le plus souvent dans l’exploration des infertilités primaires (aucune grossesse à terme) ou secondaires (au moins une grossesse à terme), ainsi que la recherche d’anomalie utérine.

Il confirme l’obstruction tubaire après stérilisation (ligature des trompes, pose de micro-implants type Essure, stérilisation par voie hystéroscopique).

 

PRÉPARATION DE L’EXAMEN :

Pour cette examen la grossesse est une contre indication absolue!
Pour éviter un éventuel risque:

  • un test de grossesse Béta-HCG et est à réaliser la veille de l’examen. Entre cette prise de sang et l’examen veillez à ne pas avoir de rapports sexuels.
  • L’examen est réalisé durant la phase folliculaire du cycle menstruel (à l’arrêt de l’écoulement menstruel et avant l’ovulation) habituellement entre J5 et J10 du cycle menstruel (J1 étant le 1er jour des règles).

La présence d’une infection gynécologique est en principe une contre-indication à cet examen, il vous sera alors demandé de reporter le RDV.

 

DÉROULEMENT DE L’EXAMEN :

La patiente est installée sur la table radiologique couchée sur le dos en position gynécologique.

Le produit de contraste est administré par voie vaginale.

Des clichés sont réalisés au cours de l’injection lente afin de suivre la progression du produit de contraste dans l’utérus et les trompes ainsi que le passage du produit dans la cavité péritonéale. Les clichés sont pris dans différentes positions (sur le dos, sur le côté et les deux trois quart pour bien dérouler les différents segments des trompes).

 

DURÉE DE L’EXAMEN :

Varie en fonction de votre anatomie et du nombre de clichés nécessaires.

Le temps nécessaire est en moyenne de 30 minutes.

Clichés d’hystérographie :

LIMITES :

La réalisation de cet examen peut-être impossible : col imperméable ou infranchissable.

 

RÉSULTATS :

Un premier commentaire vous est donné juste après l’examen par le Radiologue.

Le compte-rendu écrit avec les clichés sera disponible à la fin de la consultation.

VOTRE RETOUR A DOMICILE:

Des petits saignements vaginaux peuvent survenir dans les heures qui suivent l’examen. En cas de persistance au-delà de deux jours, il est conseillé d’appeler son médecin traitant ou son gynécologue, celui-ci vous prescrira un traitement adapté pour arrêter le saignement.

 

Si des manifestations inexpliquées vous inquiètent dans les suites de l’examen, tels que des saignements importants, des douleurs ou une fièvre, vous devez contacter le Radiologue, votre médecin traitant ou votre gynécologue.