Mammographie numérisée

INTRODUCTION

 Notre centre est équipé d’un appareil de mammographie numérique Philips MicroDose dernière génération qui utilise la technologie du Compteur de photons. Il permet de délivrer une qualité d’image exceptionnelle à faible dose de rayonnement. Il vous garantit un examen indolore.

QU’EST-CE UNE MAMMOGRAPHIE?

Pour faire une mammographie, il est nécessaire de comprimer le sein avec une palette de compression, spécialement adaptée à ce type d’examen. La compression est la garantie d’un diagnostic de qualité.

C’est un examen radiologique qui permet de dépister les affections du sein.

Elle permet en particulier de repérer un cancer à un stade précoce, en l’absence de tout symptôme.

MAMMOGRAPHIE DE DÉPISTAGE ORGANISÉ

Le dépistage organisé se fait entre 50 et 74 ans (pic d’apparition des cancers des seins), vous recevez tous les 2 ans une lettre d’INVITATION pour passer une mammographie. La liste des médecins radiologues « agréés au dépistage » se trouve au dos de l’invitation. Vous devez prendre rendez-vous sans ordonnance.

Vous bénéficiez d’une mammographie sans avance de frais tous les 2 ans dans le cadre d’un programme national de dépistage organisé.

Parfois une échographie mammaire complémentaire peut être nécessaire, celle-ci ne fait pas partie de la prise en charge par l’assurance maladie. Vous devrez donc avancer les frais de cet examen avant d’être éventuellement remboursé par l’assurance maladie et votre mutuelle si vous en possédez une.

Comment ça se passe ?

  • Le jour du rendez-vous, vous devez apporter les anciens examens des seins (mammographies, échographies, IRM, etc,…) même s’ils ont été pratiqués dans un autre cabinet.
  • Lors de la mammographie, vous devez indiquer tous vos antécédents personnels et familiaux (kystes, cancers, autres maladies, etc…)
  • Après la mammographie, votre médecin radiologue jugera s’il est nécessaire de faire une échographie (ou une IRM, ou une biopsie, etc…) complémentaire pour préciser une image.

Le radiologue vous expliquera les résultats oralement après un examen clinique :

Si l’examen est normal :

Votre examen sera envoyé à la « structure de gestion » de votre département de résidence pour vous faire bénéficier d’une deuxième lecture (un deuxième radiologue examinera vos clichés). Vous serez ensuite avertie par courrier ou par téléphone (dans un délai d’environ 2 à 3 semaines) que les résultats sont prêts. Vous pourrez alors récupérer tous vos examens au cabinet.

Si l’examen n’est pas normal :

Votre médecin radiologue vous indiquera au moment de la mammographie la démarche à suivre afin de vous faire bénéficier dans les meilleurs délais d’une prise en charge de la pathologie décelée.

MAMMOGRAPHIE DE DÉPISTAGE INDIVIDUEL :

Le dépistage individuel est recommandé à partir de 40 ans avec une mammographie tous les deux ans.

Dans ce cas il vous faudra une prescription de votre gynécologue ou médecin traitant pour le remboursement de la mammographie et de l’éventuelle échographie complémentaire.

Quand prendre rendez-vous ?

Au début de votre cycle, la semaine qui suit vos règles, lorsque les seins sont moins gonflés, la sensation de compression est alors moins douloureuse.

ECHOGRAPHIE MAMMAIRE COMPLÉMENTAIRE

Plus les seins sont denses (quand il y a beaucoup de tissu mammaire glandulaire dans les seins) plus l’analyse mammographique est difficile.

La forte densité peut masquer des lésions ayant la même densité que le tissu mammaire environnant.

La mammographie doit être complétée par une échographie dans le cas de seins denses.

L’échographie précise si la masse est liquide : kyste, ou solide.

Peut-être réalisée en première intention chez l’adolescente et la femme jeune compte tenu de la densité importante des seins.

L’échographie mammaire complète et précise les images obtenues par mammographie.

INDICATION DE LA MAMMOGRAPHIE :

  • Dépistage du cancer du sein.
  • Surveillance du cancer du sein.
  • Surveillance de microcalcifications.
  • Seins inflammatoires.
  • Masse palpable du sein.
  • Ecoulement sanguin.
  • Gynécomastie.
  • Bilan avant prothèses mammaires.
  • Contrôle de prothèses mammaires.

 

LA MAMMOGRAPHIE NÉCESSITE-T-ELLE UNE PRÉPARATION?

Aucune préparation n’est nécessaire que ce soit pour une mammographie seule ou associée à une échographie.

Il faut éviter d’appliquer une crème de soins cutanée ou tout type de lotion avant une mammographie pour éviter de créer de fausses images.

Il est préférable de réaliser la mammographie en première partie de cycle. La compression du sein est moins douloureuse et les résultats sont plus faciles à observer.

COMMENT SE DÉROULE UNE MAMMOGRAPHIE?

La femme est accueillie par la manipulatrice qui va lui poser quelques questions (antécédents familiaux, personnels, contraception) et lui expliquer la procédure.

Pour faciliter le déroulement de la mammographie, il est important  de se détendre et de bien collaborer avec la manipulatrice.

Les seins sont placés sur le plateau de l’appareil.

Une compression lente sera appliquée sur les seins afin de favoriser l’étalement des tissus, et offrir une meilleure visibilité tout en diminuant la dose de rayons X.

La manipulatrice vérifie le positionnement du sein et procède à la prise du cliché.

La manipulatrice vérifie toujours la qualité des clichés. Certains clichés doivent être repris parce que les images obtenues ne sont pas claires.

LA MAMMOGRAPHIE PRÉSENTE-T-ELLE DES RISQUES?

La mammographie est numérisée, ce qui permet une réduction significative des doses de rayons X.

De plus notre centre est doté d’un appareil dernière génération micro-dose : délivrant une dose infime (divisée par 4 par rapport aux appareils numériques traditionnels). Grâce à la grande technologie de cet appareil les clichés sont d’une très bonne qualité avec une compression moindre du sein.

Le risque de cancer consécutif à des mammographies répétées (normalement tous les 2 ans) est pratiquement inexistant.

Dans de très rares cas, la mammographie peut causer de fausses alertes. Les examens complémentaires permettent de rediriger correctement le diagnostic.

La mammographie n’est pas infaillible et ne peut pas détecter tous les cancers du sein. En cas de doute des examens complémentaires sont nécessaires (échographie, IRM, biopsie, ..).

PRÉCAUTION CHEZ LA FEMME ENCEINTE :

La mammographie doit être évitée chez la femme enceinte et substituée par  une échographie mammaire.

La mammographie doit être reportée à la fin de la grossesse.

Si l’examen est nécessaire et indispensable pour votre santé, il sera réalisé en prenant toutes les précautions.

LA MAMMOGRAPHIE EST-T-ELLE DOULOUREUSE?

La douleur peut varier d’une femme à l’autre. Vous devez vous attendre à un certain niveau d’inconfort associé à la compression du sein. La compression est de courte durée entre 10 à 15 secondes par cliché (4 clichés en tout).

L’appareil utilisé par notre centre du fait de la technique numérique et la technique microdose limitent la compression donc moins douloureux.

DURÉE D’UNE MAMMOGRAPHIE :

La mammographie dure 15 à 20 minutes mais prévoyez 1 heure.

Une fois les radiographies faites, vous patientez dans la salle sans vous rhabiller le temps que le radiologue étudie vos radiographies puis vienne vous examiner (l’examen clinique fait partie intégrante de la mammographie) et si besoin la mammographie sera complétée par une échographie mammaire.

PETITS ET GROS SEINS :

Peu importe la grosseur de vos seins, la procédure est la même et le niveau d’inconfort est similaire.

Si vos seins sont plus volumineux, il pourrait être nécessaire de prendre plus de 4 images afin de bien visualiser tous les tissus.

PROTHÈSES MAMMAIRES :

Le risque d’endommager des prothèses mammaires lors d’une mammographie est minime, quoique présent.

Il est important d’informer la manipulatrice de leur présence. Cette dernière effectuera la mammographie suivant une méthode différente afin de ne pas endommager les prothèses.

RÉSULTATS DE LA MAMMOGRAPHIE :

Le radiologue vous fera un commentaire oral lors de l’examen clinique ou en réalisant l’échographie mammaire si celle-ci est nécessaire.

L’ensemble de vos résultats (compte-rendu et clichés)  vous seront remis le jour même dans le cadre d’un dépistage individuel ou dans le cadre d’une exploration d’un signe clinique.

Dans le cadre du dépistage systématique organisé (courrier de la sécurité sociale), votre dossier sera adressé à la structure de gestion pour une deuxième lecture et vous sera restitué 2 ou 3 semaines plus tard.

LE COMPTE-RENDU DE LA MAMMOGRAPHIE :

  • Le compte-rendu commence par préciser la densité mammaire qui est classé en 4 niveaux : type I à IV.
  • TYPE I : Sein presque complètement graisseux
  • TYPE II : Il y a des opacités fibroglandulaires (composants naturels du sein) éparses.
  • TYPE III: Tissu glandulaire dense et hétérogène. 51 à 75% de tissu dense
  • TYPE IV : Tissu glandulaire très dense très peu >75% de tissu dense.

  • Le compte-rendu se termine par une classification internationale ACR :
  • ACR0 : Lésion mise en évidence à l’occasion d’un dépistage, elle est en attente de bilan complémentaire : des investigations supplémentaires sont nécessaires (cliché en agrandissement, échographie, IRM etc…)
  • ACR1 : Mammographie normale.
  • ACR2 : Il existe une ou des anomalie(s) bénigne(s) ne nécessitant ni surveillance, ni examen complémentaire. Exemple : kyste, grain de beauté cutané.
  • ACR3 : il existe une anomalie probablement bénigne pour laquelle une surveillance à court terme (en général 4 à 6 mois) est conseillée. Exemple : adénofibrome, calcifications bénignes.
  • ACR4 : Il existe une anomalie indéterminée ou suspecte, qui fait poser l’indication d’une vérification histologique. Une biopsie est nécessaire.
  • ACR5 : l’anomalie est évocatrice d’un cancer, elle implique systématiquement une biopsie et une exérèse.

Diapo Mammo