Transit Oeso-gastro-duodénal (TOGD)

 

TRANSIT OESOGASTRODUODENAL : TOGD

Il s’agit d’effectuer des radiographies de l’œsophage et de l’estomac (TODG), de l’intestin grêle (transit du grêle) et du colon (lavement)

C’EST QUOI UN TOGD ?

Cet examen est totalement indolore.

Le transit oeso gastro duodénal ou TOGD est un examen d’imagerie du tube digestif supérieur utilisant :

  • Des rayons X pour produire des images.
  • Un produit de contraste opaque aux rayons X : en général du sulfate de baryum (micropaque) : liquide blanc et épais légèrement parfumé (anis) à avaler pendant la prise des clichés. Il permet de remplir les organes radio transparents (non visible spontanément), que l’on veut étudier, et de les rendre visibles sur les radiographies.
  • Si il y a une suspicion de perforation digestive: on utilisera les hydrosolubles (gastrograffine).
  • Si il y a une suspicion de fausses routes, troubles de déglutition ou fistule bronchique : on utilisera le sulfate de baryum, et non les hydrosolubles qui sont irritants pour les bronches et alvéoles.

A QUOI SERT UN TOGD ?

Cet examen étudie le tube digestif supérieur : œsophage, estomac, bulbe et duodénum (début de l’intestin grêle).
Cet examen recherche des anomalies : tumeurs, polypes, diverticules, inflammation ou infection de la paroi.

QUAND PRESCRIRE UN TOGD ?

  • Trouble de la déglutition.
  • Douleurs d’origine digestive au niveau de l’œsophage ou l’estomac.
  • En complément à une fibroscopie non contributive.
  • Avant chirurgie de l’estomac bariatrique (obésité).

CONTRE INDICATIONS DU TOGD :

  • Grossesse
  • Suspicion de perforation digestive
  • Pneumopéritoine
  • Colectasie (dilatation du colon) et occlusion
  • Fibroscopie de moins de 8 jours
  • En général, tout abdomen aigu dans le contexte d’urgences.
  • Patient grabataire, non mobilisable, non coopérant.

PREPARATION AVANT UN TOGD :

Vous devrez être strictement à jeun, c’est-à-dire n’avoir ni bu, ni mangé, ni pris de médicaments, ni fumé 6 heures avant l’examen.
S’assurer de n’avoir pris aucune substance radio-opaque depuis 72 heures. (scanner injecté avec opacification digestive par voie orale ou par lavement).

COMMENT SE DEROULE UN TOGD ?

  • Avant l’examen vous devez vous dévêtir et porter une chemise d’examen qui vous sera fournie.
  • L’examen se déroule principalement debout, face à l’appareil de radiographie.
  • Il est possible de pratiquer cet examen assis lorsque la position debout est impossible.
  • La fin de l’examen se déroule allongée.
  • On vous donnera un gobelet rempli de produit de contraste.
  • Il vous sera demandé de remplir la bouche de ce produit mais de ne pas l’avaler de suite.
  • La déglutition devra se faire que lorsque la personne pratiquant l’examen (la manipulatrice) vous le demandera.
  • Le but étant de pouvoir prendre des images exactement au moment du passage du produit de contraste, dans les différentes parties du tube digestif (œsophage, estomac, bulbe, duodénum).
  • Plusieurs clichés seront pris à des temps différents afin de pouvoir suivre la progression du produit de contraste.
  • Pendant la prise des clichés vous devrez rester vraiment immobile et parfois retenir votre respiration pour éviter d’avoir des images floues.
  • Une fois obtenue une bonne visualisation des organes du tube digestif haut, un cliché en position couchée sur le ventre, avec la tête légèrement inclinée vers le bas, va être réalisé.
  • On vous donnera un gobelet rempli d’eau et différentes manœuvres et inclinaison de la table sont réalisées à la recherche d’un reflux gastro œsophagien ou RGO (remontée du produit de l’estomac vers l’œsophage).

     

 

APRES L’EXAMEN :

Boire beaucoup de liquides après l’examen aide à évacuer le produit et à prévenir la constipation, sinon vous pouvez manger normalement.
Les selles peuvent être blanches ou plus pâles que d’habitude pendant les quelques jours qui suivent l’examen.

DUREE DE L’EXAMEN :

Durée moyenne : 30 à 45 minutes mais peut varier en fonction de la vitesse de la progression du produit de contraste de votre tube digestif.

EFFETS SECONDAIRES :

  • Les rayons X produisent un rayonnement ionisant de faible niveau. Même si les doses sont multiples et répétées, la dose totale de radiation et le risque qui y est associé sont faibles.
  • En de rares occasions, le produit de contraste peut causer une réaction allergique.
  • Les fausses routes au cours de l’examen sont extrêmement rares.

LES RESULTATS :

À la fin de l’examen le Radiologue vous fera un commentaire oral afin de vous expliquer vos résultats.
Puis les résultats avec un compte-rendu écrits vous seront donnés le jour même.
Vous pouvez ensuite les amener au médecin prescripteur qui vous donnera la conduite à tenir.